Nous serons fermés du 8 au 24 août et d’ici là en horaire réduit 10h-16h30. Bon été à tous ! ☀️

TOUT SAVOIR SUR LE PRET DE GUIDON

Votre cote gratuite en 4 clics :


Pour vous recontacter :

J’accepte les CGP Bonnie&Car
Mail, numéro de téléphone utilisés selon RGPD.

-

Vous vous apprêtez à vendre votre moto et vous angoissez à l’idée de laisser un acheteur l’essayer ?

Au moment de la vente, la plupart des motards redoutent cela au moment de la vente. C’est pourquoi, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires.
Chez Bonnie&car, nous accompagnons acheteurs et vendeurs en partageant notre savoir-faire dans la vente de 2 roues. Nous allons parler ici de ce qu’on appelle le prêt de guidon entre particuliers. Pour ceux qui ne le savent pas encore, qu’est-ce-que cela signifie ?
Il est alors important de vous rapprocher de votre assureur, afin de savoir si vous bénéficiez de cette fameuse clause “prêt de guidon” dans votre contrat. Exactement comme pour la voiture, le conducteur d’une moto peut être amené à la prêter, soit à un proche, soit à un acheteur. Il faut bien se renseigner sur son contrat d’assurance car certaines assurances acceptent le prêt de guidon mais uniquement sous certaines conditions.

Les risques de prêter sa moto

L’étape la plus redoutée par un motard, est le moment où votre acheteur vous demande si un essai routier est possible. Même si le feeling passe bien avec lui, vous redoutez ce temps où vous le verrez partir avec votre moto. Dans la plupart des cas et si bien sûr vous l’avez accepté, l’acheteur fera un tour d’une quinzaine de minutes environ.
Mais avant de la prêter, il faut donc avoir conscience des risques que vous courrez.
  • Ne jamais voir revenir votre moto,
  • Récupérer une moto endommagée,
  • Qu’il y ait un accident engageant la responsabilité ou non de l’acheteur et entraînant des dégâts matériels et/ou physiques.

Si vous n’êtes pas assuré, cela peut vite couter chère et ne jamais être remboursé ou pris en charge par votre assureur assurance.
Il faut savoir que certains escrocs sont spécialisés dans ce qu’on appelle “ le vol par ruse”.
En général, ils présentent bien et mettent très vite le vendeur en confiance. Ils opèrent bien souvent seul ou à deux et peuvent même vous fournir des garanties, une pièce d’identité (fausse), un portefeuille (vide), parfois même de l’argent. Une fois la confiance établie, ils demandent à essayer la moto, puis ils partent tranquillement avec la moto et ne reviennent plus.
Dans tous les cas, pour le vendeur, il est fortement conseillé de refuser l’essai routier avec 2 personnes.
Pour se protéger, certains réflexes à adopter peuvent vous aider.

S’assurer pour le prêt de guidon

Avant de prêter votre 2 roues, il est important de bien lire les clauses générales de votre contrat d’assurance afin de connaître les franchises et les couvertures que votre assureur vous propose.
Vous avez 3 cas de figures :
  • Vous êtes le conducteur exclusif, vous êtes l’unique conducteur de votre moto,. Si toutefois un proche ou un acheteur vous l’emprunte et qu’un accident survient, c’est votre responsabilité civile qui sera engagée. Vous risquez de payer la franchise et des sanctions si quelque chose de grave arrive.
  • Vous êtes le conducteur principal avec franchise, mais n’êtes pas l’unique conducteur. Au moment de la souscription du contrat, votre assureur établiera un montant d'indemnisation qui sera plafonné qui et vous sera remis en cas d’accident.
  • Vous êtes le conducteur principal sans franchise. Si quelqu’un vous emprunte votre moto, vous serez complètement indemnisé en cas d’accident.
Certaines compagnies d'assurances mettent des limites au contrat “prêt de guidon” comme l’expérience du conducteur qui va se voir confier la moto. Exemple : 2 ans de permis minimum, fin de permis probatoire. / Seulement le conjoint.
Il est important de noter que même si vous êtes assuré au prêt de guidon, franchisé ou non, si l’emprunteur a un accident avec votre moto, vous êtes considéré comme responsable dans tous les cas.
Par ailleurs, nous vous invitons aussi à regarder les clauses relatives à votre couverture contre le vol.
Attention, certaines personnes croient à tort que l’assurance prêt de guidon couvre en cas de vol. L’assurance dira :” Ce cas ne sera pas couvert par l’assurance puisque vous avez volontairement remis les clefs de votre véhicule au voleur et qu’il vous sera impossible de prouver à votre assureur la matérialité du vol (la preuve).”référence:Mutuelle des Motards

Prêter sa moto. Conseils pour sécuriser au maximum l’essai routier.

Dans le cadre de notre service, nous déconseillons les essais routiers lors d’une première visite. Si malgré tout vous êtes amené à le faire, voici quelques recommandations pour minimiser les déconvenues :
  • Si l’acheteur vient accompagné, seul une personne pourra faire l’essai. Pendant ce temps, vous attendrez patiemment en discutant avec l’accompagnateur, ainsi il est plus probable que l’essayeur revienne.
  • Toujours demander une pièce d’identité, permis de conduire et un objet en caution. Ex : clés de voiture ou de moto si l’acheteur vient véhiculé.
  • Effectué l’essai routier dans un périmètre maîtrisé ou sécurisé. Donner rendez-vous en face d’une gendarmerie s’il y a un parking.
  • S’assurer que l’essayeur a bien le permis de conduire que vous prendrez en caution.
  • Vous pouvez également proposer à votre acheteur de conduire et qu’il se place en tant que passager car il faut bien se mettre en tête qu’il n’est pas assuré pour la conduire la moto.
  • Ne donnez jamais votre carte grise, ni tout document contenant votre adresse.
  • Il est possible aussi d’installer une balise GPS sur sa moto et de ne pas informer l’essayeur. Cela coûte un certain prix, mais vous achetez ainsi votre tranquillité.
  • Pour les motos avec le système “keyless” sans contact, il ne faut pas remettre le boitier à l’essayeur. Normalement, une fois le contact mis, la moto peut rouler sans le badge. Il ne faut pas qu’il cale ! C’est pourquoi l’essai doit être restreint.
Il est toujours préférable de fournir à votre acheteur toute la transparence afin de le rassurer sur son achat.
Plus vous êtes clair sur l’historique de votre moto plus l’acheteur aura confiance et ne demandera même pas à l’essayer. Quand une moto est régulièrement entretenue dans le réseau de la marque, la plupart des factures sont informatisées chez le concessionnaire, ce qui est un réel point fort lors de la revente et, sont donc accessibles aux acheteurs potentiels.
Dernier élément de confiance : montrer à votre acheteur que la moto tourne bien en allant faire un tour devant ses yeux et en passant les rapports. Il pourra ainsi écouter le bruit du moteur en dynamique et se rassurer sur son bon fonctionnement.

La méthode Bonnie&Car concernant le prêt de guidon

Chez Bonnie&Car, nous prenons un maximum de précautions avant de faire accepter un essai routier à nos clients vendeurs dans la mesure où nous le déconseillons sans une garantie financière. Passer par notre intermédiaire permet de vous sécuriser et de vous faire gagner du temps :
  • Tout d’abord, comme dans le cadre d’une vente, nous demandons toujours les coordonnées de l’acheteur potentiel.
  • Nous proposons ce que nous appelons une “visite-vente” c’est à dire une visite qui peut aboutir directement à une vente.
Ainsi l’acheteur a 2 propositions sécurisées en cas de désistement :
  1. Un chèque de banque du montant total du véhicule que nous aurons préalablement contrôlé et qui sera remis au vendeur comme caution avant l’essai routier. Grâce à nos annonces complètes et transparentes quant à l’état de la moto mise en vente, l’essai routier n’est plus qu’une simple formalité. Ainsi la vente pourra avoir lieu dans la foulée car nous aurons également préparé les documents. Si l’acheteur ne souhaite pas acquérir la moto à l’issue de cet essai routier, il aura juste à le déposer à sa banque. Cela permet de sécuriser et de responsabiliser l’acheteur.
  2. Un virement bancaire sur notre compte séquestre. Il s’agit de garantir à notre client vendeur que nous avons l’intégralité du montant total du véhicule, il peut ainsi laisser l’acheteur faire l’essai routier sereinement et effectuer la vente dans la foulée.

Nouveautés :

7 600 €
dès 116€/mois
798 cc
Mv-Agusta
Stradale 800
2016
25000 km
1 200 €
dès 16€/mois
50 cc
Matra
E Mo+
2011
100 km
600 €
dès 16€/mois
49 cc
Keeway
Flash
2009
7900 km
47 500 €
dès 154€/mois
1000 cc
Brough
Superior
2019
456 km
3 600 €
dès 55€/mois
278 cc
Sym
Gts
2016
5500 km
- 30 %
18 890 €
dès 154€/mois
1170 cc
Bmw
R Nine
2014
20000 km
4 450 €
dès 62€/mois
399 cc
Peugeot
Metropolis
2016
14000 km
6 800 €
dès 100€/mois
650 cc
Benelli
Tornado
1974
8800 km

Nos derniers articles

🏍 Bien choisir sa moto en permis A2

Permis moto en poche ? Vous êtes bridé(e) en A2 ? Par ici, Bonnie&Car a trié les modèles compatibles.

🚗 Guide pour bien vendre sa voiture

Comment bien vendre sa voiture ? Bonnie&Car vous donne quelques clefs pour vous armer pour ce processus semé d'embuches...

🚗 Guide photos pour une petite annonce auto réussie

Vendre sa voiture commence par réussir ses photos ! Bonnie&Car vous livre ses conseils pour mettre toutes les chances de votre côté...

🏍 Tout savoir sur le pret de guidon

Vous vous apprêtez à vendre votre moto et vous angoissez à l’idée de laisser un acheteur l’essayer votre moto ? On parle risques, assurances, franchise, sécurité et de la méthode Bonnie&Car biensur.